http://www.fides.org

Africa

2003-05-09

AFRIQUE / COTE-D’IVOIRE - « IL FAUT SANS TARDER 85 MILLIONS DE DOLLARS POUR AIDER LES 3 MILLIONS DE PERSONENS TOUCHEES PAR LA GUERRE EN COTE-D’IVOIRE » DECLARENT LES NATIONS-UNIES

Abidjan (Agence Fides) – Plus de 3 millions de personnes sont en danger à cause de la guerre en Côte-d’Ivoire. C’est ce qu’a déclaré l’envoyée spéciale des Nations-Unies en Côte-d’Ivoire, Mme Carolyn McAskie.
Pour l’ONU, dans la seule Côte-d’Ivoire, les combats ont contraint plus de 750.000 personnes à fuir les régions du nord et de l’ouest pour se rendre dans les régions de l’est et du sud. 400.000 autres personnes se sont réfugiées dans les Pays voisins. Ces réfugiés mettent en crise les économies de ces Pays, Libéria, Guinée, surtout, mais aussi Burkina Faso et Mali.
La guerre a contraint également 45.000 Libériens, réfugiés depuis des années en Côte-d’Ivoire, à retourner dans leur pays, en proie lui aussi à un violent conflit.
L’ONU a demandé de débloquer au moins 85 millions de dollars pour des interventions urgentes en faveur des réfugiés. La Croix Rouge Internationale a demandé elle aussi 2 millions de dollars pour aider les 200.000 réfugiés au Mali au Burkina Faso, au Niger, au Ghana, et au Libéria. (L.M.)(Agence Fides, 9 mai 2003, 19 lignes, 199 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network