http://www.fides.org

Vaticano

2003-09-19

VATICAN - COMMUNION ENTRE LES EVEQUES, FORMATION ; INDICATIONS UTILES POUR LA MISSION : CONCLUSION LE 21 SEPTEMBRE DU SEMINAIRE POUR LES EVEQUES ANGLOPHONES DES TERRITOIRES DE MISSION, ORGANISE PAR LE DICASTERE MISSIONNAIRE

Rome (Agence Fides) – C’est une initiative réussie, qui a donné des fruits de communion, et qui sera très utile à l’évangélisation : les réaction des participants au Séminaire pour les Evêques de langue anglaise des Territoires de Mission, sont plus que positives ; il s’est tenu à Rome du 8 au 21 septembre, et a été organisé par la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples.
« L’Evêque dans son Diocèse est comme un Père qui prend soin de ses nombreux enfants, les fidèles ; Durant ce séminaire, en revanche, nous tous Evêques, nous sommes devenus pour une fois ‘enfants’. Pour cela, nous remercions de tout cœur notre Cardinal Préfet », a déclaré à l’agence Fides Mgr Peter Turang, Evêque du Diocèse de Kupang en Indonésie, nommé récemment Consulteur de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples. Ce séminaire m’a aidé à maintenir mon cœur et mon esprit en contact et en communion avec l’Eglise universelle. Une expérience que j’avais déjà ressentie quand, avant ma nomination épiscopale, j’étais Directeur des Œuvres Pontificales Missionnaires en Indonésie. C’est un patrimoine qui m’apparaît comme très utile, à présent que je suis Evêque, pour le travail d’évangélisation ».
Les Evêques du Kazakhstan, grand pays à majorité musulmane au cœur de l’Asie, déclarent qu’ils sont très heureux de cette rencontre qu’ils considèrent comme « une belle idée, à répéter à l’avenir ». Dans une entretien avec l’Agence Fides, Mgr Henry Hovaniek, Evêque de Almaty, et Mgr Tomasz Peta, Archevêque de Astana, expliquent : « Le séminaire nous a donné la possibilité de connaître d’autres Evêques et d’autres réalités de l’Eglise dans tous les continents. Il a élargi notre regard, qui risquait de se fermer sur nos besoins et sur nos difficultés. L’échange d’expériences a été très utile, nous en sortons enrichis au point de vue pastoral, spirituel, et au point de vue des relations, et avec des indications importantes pour le gouvernement de nos Diocèses ».
Venu de l’Extrême-orient, du Diocèse de Taunggyi, isolé en territoire birman, Mgr Peter Hla est reconnaissant envers le Cardinal Sepe, organisateur du Séminaire. L’Evêque du Myanmar a déclaré à l’agence Fides qu’il avait « bien peu d’occasions de quitter son pays et d’avoir la possibilité de se confronter, et d’avoir une formation, avec l’Eglise de Rome et avec les autres Eglises locales. Cela a été pour moi une expérience unique, que je conserverai dans mon cœur. Les fruits se verront dans la marche du travail pastoral et d’évangélisation, et dans la mise en pratique des indications du Synode diocésain ».
Les Evêques africains eux aussi ont apprécié le séminaire. Les Evêques missionnaires au Kénya, Mgr Virgilio Pante, du Diocèse de Maralal, et Mgr Luigi Paiairo, du Diocèse de Nyahururu, ont déclaré à l’Agence Fides : « Il est très beau le climat d’amitié et de fraternité qui s’est créé entre Pasteurs de réalités toutes différentes, unis par la même Mission ». (P.A./L.M.)
(Agence Fides, 19 septembre 2003, 39 lignes, 511 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network