http://www.fides.org

Europa

2003-09-19

EUROPE / ITALIE - POURSUITE DE L’INITIATIVE DE LA COMMUNAUTE DE SANT’EGIDIO AVEC UNE EXPOSITION SUR DES PEINTURES ET DES DESSINS D’ARTISTES HANDICAPES

Rome (Agence Fides) – Les initiatives se poursuivent pour l’Année Européenne des Personnes Handicapées. Il s’agit cette fois d’une Exposition d’œuvres qui se tiendra au Parlement Européen de Strasbourg, du 22 au 24 septembre 2003, organisée par « Gli Amici » (Les Amis), un mouvement de la Communauté de Sant’Egidio qui comprend actuellement plus de 1.000 personnes ayant un handicap mental, leurs amis et les membres de leurs familles.
Ce n’est pas une exposition comme les autres. La différence est donnée par la force vitale de son message, et du ton joyeux que l’on perçoit dès les premières œuvres. On n’assiste pas en effet à une suite mélancolique de cadres sur le gêne du handicap (qui toutefois affleure de manière délicate), mais l’on se trouve frappé par une série d’interrogations et de propositions que les auteurs formulent de manière originale et riche de signification, sur des thèmes divers du monde d’aujourd’hui, comme les droits de l’homme, la foi, la paix, l’engagement solidaire pour l’Afrique. Les « artistes de l’amitié », comme ils aiment à s’appeler, ont fait de leur « handicap différent » une chance au lieu d’une limite ou d’une condamnation. Pour tous, « la diversité est la joie du monde ». Et c’est là ce qui qualifie cette exposition insolite, qui a contribué à libérer, chez des personnes touchées par des problèmes physiques et mentaux, des énergies cachées et insoupçonnables, capables d’atteindre une richesse expressive extraordinaire, qui aurait été niée sans cela. Peindre, pour ces artistes jeunes et moins jeunes, n’est pas un acte de volonté ou un rite de consolation, mais l’occasion de communiquer un univers intérieur, qui, habituellement, reste souterrain et caché, et de suggérer une vision plus humaine de la vie et du monde, et donc, plus joyeuse et solidaire. (P.A.)
(Agence Fides, 19 septembre 2003, 25 lignes, 316 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network