http://www.fides.org

Asia

2003-05-09

ASIE / INDE - CENT ANS DE PUBLICATION POUR « NIROPYA LE MENSUEL CATHOLIQUE QUI PLAIT AUSSI AUX HINDOUS

Pune (Agence Fides) – C’est la deuxième revue la plus ancienne de l’Inde : le mensuel « Niropya » (Messager), dont le siège est à Marathi, dans l’Etat indien de Maharashtra, a atteint 100 ans de publication, et a reçu les félicitations des catholiques et des hindous.
La revue est dirigée par les Jésuites et tire à 25.000 exemplaires. Elle présente une variété de thèmes et d’interventions, qui vont du dialogue inter-religieux à la question des droits des femmes, intéressant les lecteurs chrétiens, mais aussi les fidèles hindous. Ces vingt dernières années, le mensuel, qui était utilisé auparavant pour la formation surtout, a dépassé les frontières du district de Ahmed Nagar – où il est né et à été diffusé pendant longtemps – et a commencé à circuler dans tout l’Etat de Maharashtra.
« La réponse du public est vraiment encourageante », déclare le Père Joe Pithekar, Jésuite, l’actuel directeur. « Nous voulons donner toujours plus de place à des questions sociales et religieuses », dit-il, en indiquant un projet de modernisation de la revue, pour la rendre plus adaptée aux défis que rencontre l’Eglise de l’Inde au début de troisième millénaire. Pour le Père Pithekar, « Niropya » est très important : « Aujourd’hui, de nombreuses idées circulent grâce à la presse ; nous avons donc le devoir de faire circuler des idées et des valeurs chrétiennes. Il n’est pas possible pour nous de tenir un discours à 25.000 personnes ; avec « Niropya », cela devient possible ».
Le mensuel a été fondé en 1903 par le Père Henry Doering, Jésuite allemand, qui avait une gande passion pour les communications sociales. La première édition avait 8 pages et s’appelait « Messager du Sacré Cœur », et était distribuée gratuitement. Plus tard, on changea le titre qui devint « Le Messager », « Niropya ».
Avec la première Guerre Mondiale, les Allemands furent expulsés de l’Inde, et le Père Doering dut quitter lui aussi le Pays. « Niropya » interrompit ses publications, mais seulement de manière temporaire. En 1927, le Père Doering retourna en Inde et recommença à publier la revue à Pune où il résidait.
Le mensuel devint un véritable instrument au service du Diocèse de Pune, et fut dirigé par les Pères Jésuites Schubigger et Stark jusqu’en 1970. La responsabilité passa ensuite au Père Prabhudhar qui le publia pendant les 15 années suivantes, en donnant une dimension plus adaptée à la revue, avec une vivacité de thèmes et de débats. Cela fut très apprécié des lecteurs, et le mensuel enregistra une grande croissance et diffusion. Cette présentation est celle qui reste aujourd’hui encore, avec les quelques modifications nécessaires qui ont dû être faites. (P.A.)(Agence Fides, 9 mai 2003, 36 lignes, 456 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network