AMERIQUE/ETATS UNIS - 18,5% des familles hispaniques sous le seuil de pauvreté

samedi, 14 octobre 2017
18,5% des familles hispaniques sous le seuil de pa

www.bread.org

18,5% des familles hispaniques sous le seuil de pauvreté aux Etats-Unis

Washington (Agence Fides) – Les hispaniques constituent, aux Etats-Unis, le groupe qui souffre le plus de la faim et de la pauvreté, bien au-delà de la moyenne nationale, selon une analyse réalisée par l’organisation Pain pour le Monde (Pan para el Mundo) publiée ces jours-ci sur la base de données recueillies et vérifiées par des organismes publics. Selon l’organisation caritative chrétienne, en 2016, 18,5% des familles latino-américaines résidant aux Etats-Unis devaient lutter pour disposer de nourriture suffisante pour vivre contre 12,3% des familles n’appartenant pas à cette communauté.
Près d’un hispanique sur cinq – 19,4% - a vécu dans la pauvreté alors que le taux de pauvreté général s’établit à 12,7%. L’insécurité alimentaire a un impact important sur les enfants puisque 24% d’entre eux au sein de la communauté hispanique présentent des probabilités de ne pas avoir accès à une alimentation nourrissante contre 14% des enfants des autres communautés, soit près du double. En outre, 30% des familles ayant comme chef un hispanique en situation irrégulière et près de 35% des familles hispaniques dont le chef est une mère célibataire vivent en dessous du seuil de pauvreté.
L’évêque chrétien Jose Garcia, conseiller exécutif de l’organisation, a affirmé que, malgré le rôle clef des hispaniques dans le renforcement de l’économie américaine et leurs efforts importants, « il existe des millions de familles qui n’arrivent pas à subvenir à leurs besoins ». « Avec une économie plus forte, notre pays est en mesure de mieux investir dans des programmes aptes à réduire la faim et la pauvreté » a-t-il ajouté. Dans son rapport, parvenu à Fides, l’organisation indique que, selon les études effectuées, les hispaniques sont moins bien payés et connaissent des taux de chômage plus élevés que le reste de la population.
A la présentation du rapport, l’évêque Garcia a invité les autorités à investir dans les programmes d’assistance publique et à ne pas réduire les programmes existants. « Les coupes budgétaires actuellement en discussion devant le Congrès affaiblissent les communautés hispaniques et minent la capacité de notre nation à mettre un terme à la faim ».
L’organisation Pain pour le Monde est une association chrétienne qui exhorte les responsables américains à combattre la faim dans ce pays et dans le monde. « Nous sommes encouragés par la grâce de Dieu en Jésus-Christ à travailler pour un monde sans faim » peut-on lire dans la présentation. L’engagement a pour but le changement des politiques, programmes et conditions qui permettent la persistance de la faim et de la pauvreté. « Il est possible d’éradiquer la faim à notre époque. Chacun d’entre nous, mais surtout notre gouvernement, doit faire ce qui est en son pouvoir. Au Congrès, il est possible de réorienter des millions de dollars au travers de politiques publiques concernant des millions de personnes. Si nos voix sont écoutées par le Congrès, nous contribuerons à rendre plus justes et plus compatissantes les lois de notre nation et nous pourrons ainsi éradiquer la faim ». (CE) (Agence Fides 14/10/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network