AMERIQUE/REPUBLIQUE DOMINICAINE - Enfants dominicains privés de leurs droits

mercredi, 26 juillet 2017

Internet

Santo Domingo (Agence Fides) – Près de 13% des mineurs en République dominicaine sont contraints à travailler et 15% ne sont pas scolarisés alors que 28% d’entre eux sont mariés ou cohabitent. Ces données alarmantes sont rendues publiques par le Rapport intitulé « En dette vis-à-vis de l’enfance », présenté ces jours-ci dans le pays par l’ONG Save the Children. Il s’agit d’une étude portant sur 172 pays classés du pire au meilleur, et rédigé sur la base de différents obstacles empêchant les enfants de jouir de leur enfance. Parmi les différents facteurs pris en compte se trouve la mortalité infantile, le mariage précoce, le travail des mineurs, la maternité durant l’adolescence, la malnutrition, la violence et le manque d’instruction.
La République dominicaine se trouve au 120ème rang du classement, étant l’un des pires pays pour les enfants. Le document met également en évidence que, dans le pays des Caraïbes, s’enregistre le plus fort indice de natalité chez les adolescentes. Le pays est en outre l’un des dix pays disposant du plus fort taux d’homicides infantiles dans la région. Tous ces éléments ont un impact très profond sur la vie des enfants qui, outre à être privés de leurs droits, ne sont pas pourvus des instruments qui pourraient leur permettre de lutter contre la pauvreté et de s’assurer un avenir meilleur. (AP) (Agence Fides 26/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network