ASIE/COREE - Entretien avec l’Archevêque de Séoul et Administrateur apostolique de Pyongyang sur les nouvelles perspectives de communication dérivant du Protocole d’accord entre le Saint-Siège et son Archidiocèse

mardi, 6 juin 2017 françois   evangélisation   moyens de communication de masse  

Cité du Vatican (Agence Fides) – « La présence du Pape François en Corée en 2014 a provoqué un changement au sein de la société. Sa visite a été pour toute la nation un moment particulièrement émouvant et significatif. Maintenant, grâce à l’accord que nous avons stipulé avec le Secrétariat pour la Communication du Saint-Siège, nous pourrons participer à la mission de communication évangélique, en compagnie du Saint-Siège, y compris en diffusant les discours et les activités du Saint-Père. Sa parole a toujours un fort impact ». C’est ce que déclare à l’Agence Fides S.Em. le Cardinal Andrew Yeom Soo-jung, Archevêque de Séoul et Administrateur apostolique de Pyongyang.
Grâce au Protocole d’accord stipulé avec le Secrétariat pour la Communication, l’Archidiocèse de Séoul s’occupera du programme en langue coréenne de Radio Vatican. Le Département pour les Communications et les moyens de communication de l’Archidiocèse a pris officiellement la responsabilité de traduire en coréen l’ensemble des contenus fournis par le Secrétariat pour la Communication, y compris les discours et les activités du Saint-Père, les activités du Saint-Siège et les informations relatives à l’Eglise universelle.
Le Cardinal rappelle à Fides : « La visite du Pape, en 2014, a constitué un moment inoubliable. Le Pape François a rencontré les jeunes. Il a parlé aux parents des victimes de la tragédie du naufrage du ferry Sewol. Il a dédié du temps à des personnes blessées, malades ou en deuil. Il a célébré la Messe pour la paix et la réconciliation et béatifié 124 martyrs coréens. Cela a constitué pour nous tous une expérience très importante et de grand impact, très précieuse pour le peuple coréen. Il est possible de voir aujourd’hui, au sein de la société coréenne, que la trace du message laissé par le Pape a été très forte. Le peuple coréen a développé une grande solidarité par exemple envers les chrétiens qui souffrent dans des zones comme la Syrie. Dans l’esprit du Bon Samaritain, l’esprit de compassion fait son chemin au sein de la société, y compris envers des frères qui nous sont particulièrement à cœur : ceux se trouvant en Corée du Nord ». Maintenant, grâce à l’accord avec le Secrétariat pour la Communication, la parole du Pape, conclut le Cardinal, « continuera à faire brèche dans les cœurs et à diffuser l’Evangile en Corée ». (PA) (Agence Fides 06/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network