VATICAN - Audience du Pape aux Missionnaires de la Consolata

mardi, 6 juin 2017 françois   instituts missionnaires  

MC

Cité du Vatican (Agence Fides) – « Dans l’effort de requalification du style de service missionnaire, il faudra privilégier certains éléments significatifs, tels que la sensibilité à l’inculturation de l’Evangile, l’espace accordé à la coresponsabilité des opérateurs pastoraux, le choix de formes de présence simples et pauvres parmi la population. Une attention spéciale doit être accordée au dialogue avec l’islam, à l’engagement en faveur de la promotion de la dignité de la femme et des valeurs de la famille et de la sensibilité envers les thèmes de la justice et de la paix ». C’est ce qu’a recommandé le Pape François en recevant hier en audience les branches masculine et féminine des Missionnaires de la Consolata participant à leurs Chapitres généraux respectifs.
Le Saint-Père a salué avec affection tous les religieux et religieuses de la Consolata « qui oeuvrent, souvent dans des conditions difficiles, sur les différents continents », les encourageant « à poursuivre, avec une fidélité généreuse, leur engagement au profit de la mission ad gentes ». A l’occasion du Chapitre général, le Pape a exhorté ensuite à opérer un discernement attentif quant à la situation des peuples au milieu desquels est exercée leur action évangélisatrice. « Ne vous lassez pas de réconforter des populations qui se trouvent souvent marquées par une grande pauvreté et par une souffrance aigue, comme c’est par exemple le cas dans de nombreuses parties de l’Afrique et de l’Amérique latine. Laissez-vous continuellement provoquer par les réalités concrètes avec lesquelles vous entrez en contact et cherchez à offrir, de manière adéquate, le témoignage de la charité que l’Esprit insuffle en vos cœurs ».
Après avoir rappelé les missionnaires « qui ont aimé l’Evangile de la charité plus qu’eux-mêmes et ont couronné leur service missionnaire par le sacrifice de la vie », le Pape a souligné l’importance de la communion avec Dieu pour mener cette mission particulière au sein de l’Eglise : « Il nous fait du bien de considérer d’abord et avant tout cette priorité de l’amour de Dieu, gratuit et miséricordieux, et de sentir notre engagement et notre effort comme une réponse ».
Le Pape François a également invité à « recueillir avec joie les stimuli continuels en faveur du renouvellement et de l’engagement qui proviennent du contact réel avec le Seigneur Jésus, présent et agissant dans la mission au travers de l’Esprit Saint. Ceci vous permettra d’être laborieusement présents sur les nouveaux aréopages de l’évangélisation, en privilégiant, même si ceci doit comporter des sacrifices, l’ouverture sur des situations qui, de par leur réalité de besoin particulier, se révèlent emblématiques de notre époque ». (SL) (Agence Fides 06/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network