AFRIQUE/ETHIOPIE - Alarme de l’ONG chrétienne World Vision concernant la famine intéressant l’Afrique orientale

vendredi, 2 juin 2017

Internet

Addis Abeba (Agence Fides) – L’ONG chrétienne s’occupant d’aide humanitaire World Vision a lancé l’alarme quant à la situation de nécessité urgente dans laquelle se trouvent 25 millions de personnes dont 700.000 enfants, qui risquent de mourir de faim en Afrique orientale. La grave sécheresse qui frappe actuellement la zone provoque un manque d’eau et d’herbe et porte par conséquent à une diminution drastique du cheptel. La production de lait et de viande dans les familles est très faible et les prix de la farine sur les marchés ont augmenté de manière vertigineuse. World Vision souligne également que la réduction générale de l’accès aux denrées alimentaires, accompagnée par le manque d’eau, a provoqué une augmentation des épidémies et de la mortalité dans l’ensemble de la zone.
Face à cette situation d’urgence, l’ONG a augmenté les aides fournies au Kenya, à l’Ethiopie, à la Somalie et au Soudan du Sud, afin d’atteindre plus de deux millions de personnes au travers de denrées alimentaires, d’eau potable et d’assistance médicale. Sont par ailleurs en cours de création des espaces sécurisés pour les enfants, les aidant à poursuivre leur instruction, y compris au sein des camps de réfugiés. « Les enfants meurent actuellement au Soudan du Sud et en Somalie et de nombreux autres sont en danger au Kenya et en Ethiopie. Nous ne pouvons pas attendre plus longtemps » peut-on lire dans une note du Directeur chargé des Réponses humanitaires de World Vision en Afrique orientale parvenue à Fides. Selon l’ONG, ce sont au total plus de 3,5 millions d’enfants de ces pays qui souffrent de malnutrition grave, sachant que 700.000 autres sont affectés par la forme aigue de la pathologie. (AP) (Agence Fides 02/06/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network