ASIE/JORDANIE - Création du premier réseau d’instituts universitaires islamiques et chrétiens dans le monde arabe

lundi, 8 mai 2017 culture   théologie   dialogue   islam   sectarisme   université  

Kaiciid

Amman (Agence Fides) – Le premier réseau de liaison permanent entre institutions et centres d’études universitaires islamiques et chrétiens opérant dans les pays arabes vient d’être inauguré à Amman. L’initiative a pris forme durant le colloque promu du 3 au 6 mai dans la capitale jordanienne par le Centre international pour le dialogue Kaiciid et par le Consortium Diyar.
Le rôle crucial des institutions universitaires à caractère religieux dans la lutte contre les manipulations ou dans la manipulation de contenus théologiques et doctrinaux est, depuis longtemps, évoqué dans les interventions de responsables politiques et d’analystes s’interrogeant sur la manière dont sortir des conflits de matrice sectaire qui tourmentent la région. Afin de concorder des stratégies de collaboration, le Centre international pour le dialogue Kaiciid et le Consortium Diyar ont réuni à Amman des représentants d’institutions académiques islamiques et chrétiennes de niveau universitaire présentes dans les pays arabes afin de tenter de favoriser des parcours d’instruction religieuse ouverts au pluralisme culturel et sensibles à la promotion du bien commun des droits de citoyenneté.
Le réseau en question implique pour l’heure 15 organismes universitaires ayant leur siège dans 9 pays arabes, parmi lesquels le College of Sharia and Islamic Studies (Qatar), la Faculté de Droit de l’Université de Jordanie, l’Institut dominicain pour les Etudes orientales du Caire, le Département des Etudes religieuses de l’Université Notre-Dame (Liban), l’Université Ez-zitouna (Tunisie), l’Université islamique Abdullah bin Yassin (Mauritanie) et l'Evangelical Theological Seminary du Caire. Les représentants des institutions présents ont mis en chantier un programme triennal de rencontres et de sessions de travail visant à développer les lignes directrices fixées au cours des journées du colloque.
Inauguré officiellement le 26 novembre 2012, le centre Kaiciid a son siège à Vienne (Autriche). Fondé par l’Arabie Saoudite, l’Espagne et l’Autriche, avec le Saint-Siège comme organisme observateur fondateur, comprend des représentants chrétiens, bouddhistes, hindouistes, juifs et musulmans.
Le Consortium Diyar est une organisation œcuménique promue par des chrétiens luthériens, fondée à Bethléem en 1995 et réalisant des programmes en faveur des strates les plus vulnérables de la population palestinienne. (GV) (Agence Fides 08/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
culture


théologie


dialogue


islam


sectarisme


université