AFRIQUE/ZAMBIE - L’unité nationale menacée par la dégénérescence de la politique et par le tribalisme

mardi, 25 avril 2017 tribalisme  

Lusaka (Agence Fides) – Le tribalisme, le régionalisme et la dégénérescence de la vie politique menacent l’unité de la Zambie : c’est ce que dénonce le Père Cleophas Lungu, Secrétaire général de la Conférence épiscopale de Zambie et Président de l’Oasis Forum, un organisme auquel participent, outre la Conférence épiscopale, la Law Association of Zambia (LAZ), le Council of churches in Zambia (CCZ), le Non-Governmental Organizations' Coordinating Council (NGOCC) et l’Evangelical Fellowship of Zambia (EFZ).
Le Père Lungu décrit une situation dans laquelle la classe politique semble vivre séparée du reste de la population. « Nous n’avons pas une participation forte et effective des élus au Parlement. Nous voyons le destin de notre pays dépendre des litiges sur l’ordre de préséance des cortèges d’automobiles. Nous voyons nos responsables qui se professent chrétiens suivre une voie qui ne conduit qu’aux ténèbres, à la destruction et au désespoir. C’est le peuple de Zambie qui souffre actuellement. Dans un pays où la pauvreté, l’analphabétisme et les conditions sanitaires misérables sont répandus, nous, zambiens, méritons beaucoup mieux que cela ».
La perte du sens de l’unité nationale est mise en évidence par la croissance du tribalisme et du régionalisme alimentés à des fins politiques. « Les semences de la division disséminées pour obtenir un profit politique ne feront pas grandir le pays. Nous avons besoin de l’unité dans ce pays maintenant plus qu’auparavant et ceci ne peut dériver que du sens d’une identité commune, un sens qui nous porte à partager un avenir commun et l’amour de notre pays » conclut-il. (L.M.) (Agence Fides 25/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network