AMERIQUE/PARAGUAY - Déclarations de l’Evêque de San Pedro sur l’inopportunité de la révision constitutionnelle

mercredi, 12 avril 2017 politique   droits fondamentaux   evêques  
S.Exc. Mgr Jubinville

S.Exc. Mgr Jubinville

San Pedro (Agence Fides) – Un projet « inopportun qui porte préjudice à la paix » : c’est ainsi que l’Evêque de San Pedro, S.Exc. Mgr Pierre Laurent Jubinville, C.S.Sp., qualifie le projet de révision de la Constitution présenté afin de permettre au Président sortant, Horacio Cartes, de pouvoir briguer un second mandat.
« Nous demandons à ses partisans et à ses promoteurs la sagesse de lire les signes des temps et la noblesse d’âme d’abandonner leurs intérêts propres pour se mettre au service du bien commun de tous les citoyens » peut-on lire dans la déclaration signée par Mgr Jubinville s’adressant aux opérateurs pastoraux, aux religieux et aux fidèles qui ont participé lundi à la Messe chrismale à Tacuatí.
« Une autre valeur importante consiste dans le respect envers la loi et la Constitution en tant qu’expression de notre pacte social. Cet accord s’applique afin de pouvoir vivre ensemble dans une coexistence juste et démocratique » conclut la lettre.
La situation continue à être très tendue parce qu’aucune des parties n’a exprimé de changement quant à ses propositions alors que l’Eglise conserve sa position, demandant l’abandon du projet de révision pouvant permettre la réélection du Chef de l’Etat (voir Fides 06/04/2017). (CE) (Agence Fides 12/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network