AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - 3.000 évacués accueillis dans une église après les affrontements faisant suite au meurtre de deux officiers généraux sud soudanais

mardi, 11 avril 2017 groupes armés   evacués  

Juba (Agence Fides) – Deux officiers généraux de l’armée sud soudanaise (SPLA) ont été tués Dimanche 9 avril à Wau, dans l’ouest du Soudan du Sud. Il s’agit du GBA Peter Par, Chef des opérations aériennes, et du GB Abraham Bol Chut Dhuol, responsable de la logistique. Les deux hommes sont tombés dans une embuscade alors qu’ils rentraient à Wau. Dans ce cadre, ont également perdu la vie 12 militaires de leur escorte. Le lendemain, des combats ont explosés à Wau, lesquels ont fait 16 morts et 10 blessés parmi les civils selon l’ONU.
Les civils en fuite se sont réfugiés dans les églises. Selon l’ONU, 3.000 évacués, en majorité des femmes et des enfants, ont été accueillis dans une seule et même église, alors que 84 ont cherché refuge auprès d’une structure créée par les Nations unies spécialement pour protéger les civils.
Depuis longtemps, Wau se trouve au centre d’affrontements entre les troupes fidèles au Président, Salva Kiir, et les partisans de l’ancien Vice-président, Riek Machar (voir Fides 07/02/2017). (L.M.) (Agence Fides 11/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network