ASIE/MALAISIE - Appel de l’Archevêque de Kuala Lumpur aux journalistes catholiques en vue du respect de la vérité et de la réalité des faits

mardi, 4 avril 2017 communications sociales   moyens de communication de masse   signis   laics   evangélisation  

Kuala Lumpur (Agence Fides) – « Soyez honnêtes et transparents dans vos écrits, toujours attentifs à la vérité. Dans la compétition pour la rapidité de la publication de la nouvelle, il n’est pas possible d’en ignorer la véracité et le caractère fondé. En tant que catholiques, nous sommes appelés, avec une conscience illuminée, à faire coexister la réalité et la vérité ». C’est ce qu’a déclaré S.Exc. Mgr Julian Leow, Archevêque de Kuala Lumpur dans son intervention au séminaire intitulé « Communiquer espérance et vérité », organisé ces jours derniers dans la capitale de la Malaisie par la section asiatique de l’organisation catholique Signis et réservé aux journalistes catholiques travaillant sur le continent. Comme l’a appris Fides, Mgr Leow s’est ensuite attardé sur le sens du message : « Vous-mêmes êtes le message : votre style de vie, les valeurs que vous incarnez, les personnes que vous êtes. Le témoignage de vie parle plus que les écrits. Il faut être des personnes intègres, parfois même en refusant d’écrire quelque chose que vos chefs vous demandent d’écrire si cela va contre votre conscience ».
Le séminaire était centré sur la manière dont communiquer l’espérance et la confiance et sur la lutte aux fausses nouvelles. Y ont pris part plus de 20 journalistes provenant de 13 pays d’Asie : Malaisie, Indonésie, Thaïlande, Cambodge, Vietnam, Japon, Inde, Pakistan, Bangladesh, Sri Lanka, Corée, Philippines et Singapour. Comme l’a remarqué Jim McDonnell, membre du Secrétariat général de Signis, l’organisation entend offrir un soutien aux journalistes au niveau international et répondre au défi lancé par les fausses nouvelles, en promouvant au niveau global une éthique en matière de travail journalistique, au sein de la nouvelle ère multimédia. Signis vise à former un réseau de journalistes et à renforcer la solidarité professionnelle.
Augustine Anthuvan, membre de Signis Singapour, a ensuite aidé les participants à développer des idées pour travailler ensemble, les exhortant à « penser en partenariat » alors qu’Alan John, directeur de l’Asia Journalism Fellowship, a examiné avec les participants les mécanismes des fausses nouvelles, la propagande des informations déviantes et les contenus alimentant la haine. Après l’intervention de Terence Fernandes, consultant malaisien pour la gestion des moyens de communication, le séminaire s’est achevé par une confrontation entre les participants portant en particulier sur l’optique selon laquelle mettre en place des connexions entre les professionnels des moyens de communication catholiques dans leurs nations respectives. (PA- AG) (Agence Fides 04/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network