AMERIQUE/COLOMBIE - Prières et aides concrètes pour les victimes de la tragédie de Mocoa

lundi, 3 avril 2017

Internet

Bogotà (Agence Fides) – Dans la nuit du 1er au 2 avril, une gigantesque coulée de boue et de détritus a envahi la petite ville colombienne de Mocoa. Les fleuves sortis de leurs lits, dont le Mocoa et le SanBoyaco, ont submergé et détruit les maisons, balayant les véhicules et deux ponts. Les quartiers touchés sont au nombre de 17. Pour l’heure, le bilan fait état de 254 morts dont 62 mineurs, et de plus de 400 blessés. Des quartiers entiers sont sous la boue. Selon des sources locales, la ville est totalement isolée, privée d’énergie électrique et d’eau. L’agence météorologique locale indique que le mois de mars a été le plus pluvieux depuis 2011.
Face à la grave tragédie, les Evêques colombiens ont invité à prier pour les défunts et demandé à Dieu la force pour tous ceux qui ont été touchés par cette calamité. La note de la Conférence épiscopale de Colombie parvenue à l’Agence Fides indique que les Evêques invitent les communautés ecclésiales, les personnes et les institutions de bonne volonté à entreprendre les initiatives opportunes pour aider de manière efficace le chemin de la reconstruction. Le Pape François a, lui aussi, dans le cadre de l’Angelus dominical du 2 avril, adressé un appel éploré : « Je suis profondément attristé par la tragédie qui a frappé la Colombie. Je prie pour les victimes et j’assure ma et votre proximité à ceux qui pleurent la disparition de leurs êtres chers. Je remercie tous ceux qui travaillent actuellement afin de prêter secours ». La région de Putumayo, où est située Mocoa, se trouve à la frontière entre l’Equateur et le Pérou où, depuis le début de cette année, au moins 90 personnes ont perdu la vie à cause des fortes pluies (voir Fides 16/03/2017). (AP) (Agence Fides 03/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network