http://www.fides.org

Vaticano

2003-05-09

VATICAN - LE CARDINAL SEPE DECLARE A L’ASSEMBLEE DES ŒUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES : « NOTRE TACHE D’ANIMATION MISSIONNAIRE EST ACTUELLE ET URGENTE FACE AUX GRANDS DEFIS QUI NOUS ATTENDENT »

Rome (Agence Fides) – « Le travail d’un Directeur National des Œuvres Pontificales Missionnaires est enthousiasmant et riche de satisfactions ; il est aussi délicat et important pour toute la vie missionnaire de chaque Eglise particulière et pour l’Eglise universelle ». Le Cardinal Crescenzio Sepe, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, a inauguré le jeudi 8 mai l’Assemblée générale annuelle des Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) par un discours portant sur le thème de l’animation missionnaire. Les Directeurs Nationaux, récemment nommés, avaient déjà participé à une première partie de l’Assemblée qui avait commencé le lundi 4 mai.
« Cette tâche d’animation, qui vous est confiée par un mandat spécial de l’Eglise, provient du Christ Seigneur. Du commandement de Jésus d’aller dans le monde entier et de prêcher l’Evangile à toutes les créatures, découle pour l’Eglise l’engagement de propager la foi et le salut en Jésus-Christ… Votre engagement vous place au cœur même de la vie ecclésiale, et votre responsabilité est grande vis-à-vis des vos Eglises particulières et de l’Eglise universelle. S’il est vrai, comme l’écrit le Saint-Père, que ces temps derniers l’animation missionnaire s’est essoufflée, il faut alors que nous reprenions tous courage et enthousiasme pour changer cette tendance qui a fait tant de mal, et en particulier aux Pays de Mission. ».
Puis, le Cardinal Sepe a rappelé que l’animation missionnaire confiée aux Œuvres Pontificales Missionnaires était « une réalité difficile, car elle comprend une multiplicité d’idées, de sentiments, d’actions, dont la somme échappe au compte numérique et à une simple définition ». Sans animation missionnaire, il ne peut y avoir de vie missionnaire, étant donné qu’elle « est une action pastorale pour faire devenir missionnaires les personnes, les institutions, les communautés chrétiennes, en un mot, toutes les Eglises particulières qui, avec le Pape, forment l’Eglise universelle ».
Le Cardinal Sepe a exprimé sa satisfaction face aux nombreuses initiatives entreprises dans chaque Pays pour réaliser cette animation missionnaire, et a invité à ne pas négliger un autre point important : la promotion des vocations missionnaires. « De l’engagement pour l’animation missionnaire, découle en effet la possibilité de résoudre le grave problème de la coopération matérielle entre les Eglises. En effet, plus les fidèles sont animés spirituellement, plus ils sont disposés à donner de leurs propres biens pour une cause aussi noble et nécessaire pour la vie de l’Eglise ». (S.L.)(Agence Fides, 9 mai 2003, 35 lignes, 420 mots)out

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network