AMERIQUE - Proposition du REPAM à la Commission internationale des Droits fondamentaux de l’ONU en matière de droit au territoire

jeudi, 23 mars 2017
Le REPAM et le droit au territoire comme condition

Le REPAM et le droit au territoire comme condition préliminaire à l'exercice d'autres droits

Washington (Agence Fides) – Le Réseau ecclésial pan amazonien (REPAM), considérant la violation des droits territoriaux des peuples indigènes et des communautés amazoniennes d’Amérique du Sud, a proposé à la Commission internationale des Droits fondamentaux de l’ONU d’évaluer la possibilité, au travers du rapporteur pour les droits des populations indigènes, de préparer et publier un rapport sur la situation des droits territoriaux de ces peuples. « Nous croyons que ce document constituerait un instrument juridique utile pour la défense, au plan national et international, des communautés indigènes et non indigènes présentes en Amazonie » a indiqué le REPAM dans le cadre de l’audition du 17 mars à Washington (voir Fides 02/03/2017).
Les représentants des populations indigènes et S.Exc. Mgr Pedro Ricardo Barreto Jimeno, S.J., Archevêque de Huancayo (Pérou) et porte-parole du CELAM, ont illustré les graves dommages causés en Amazonie par l’extraction minière et d’autres activités, légales et illégales, non seulement au niveau de l’environnement et des ressources naturelles mais également sur le plan des droits fondamentaux des peuples indigènes et non indigènes locaux, en particulier en ce qui concerne le droit au territoire. Ils ont par suite fait appel aux autorités afin qu’elles recherchent de nouvelles modalités permettant d’harmoniser le respect des droits fondamentaux et de l’environnement avec le développement économique et productif.
Au cours de l’audition précitée, le REPAM a concentré son attention sur le droit au territoire en tant que condition préliminaire à l’exercice d’autres droits, identifiant le problème le plus important de la région amazonienne avec l’expansion des industries extractives et un nouveau modèle économique, que les Etats ont promu au travers de leurs législations et de leurs politiques publiques. (CE) (Agence Fides 23/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network