AMERIQUE/ETATS-UNIS - Semaine des Migrations, solidarité et reconnaissance de la contribution apportée par les immigrés

mardi, 10 janvier 2017 migrants   evêques   conférences épiscopales   politique  
Semaine des Migrations

Semaine des Migrations

Washington (Agence Fides) – « Cette Semaine nationale des Migrations constitue l’opportunité de poursuivre le travail important visant à accueillir l’étranger et à servir les plus vulnérables, comme partie intégrante d’une politique humanitaire de l’immigration » peut-on lire au début du texte diffusé par la Conférence épiscopale des Etats-Unis (USCCB) à l’occasion de la Semaine des Migrations, qui est célébrée par l’Eglise catholique américaine du 8 au 14 janvier.
« La migration – écrivent les Evêques – est un acte de grande espérance. Nos frères et sœurs qui sont contraints à émigrer, souffrent des séparations familiales dévastatrices et souvent doivent affronter des conditions économiques désespérées… En tant que catholiques aux Etats-Unis, la majeure partie d’entre nous peut trouver des histoires au sein de nos familles concernant des parents, des grands-parents ou des arrière-grands-parents qui ont quitté leur antique pays pour un avenir prometteur aux Etats-Unis ».
Dix jours avant l’installation du nouveau Président, Donald Trump, la Conférence épiscopale des Etats-Unis est par suite revenue sur la politique de l’immigration. Le 15 novembre 2016, sept jours après l’élection de D.J. Trump, les Evêques avaient envoyé une lettre à ce dernier pour le féliciter de sa victoire mais également pour exprimer le souhait qu’il commence son mandat en reconnaissant la contribution des immigrés à la nation, et en ne séparant pas les familles au travers de son plan d’expulsions massives annoncé au cours de la campagne électorale (voir Fides 15/11/2016).
En conclusion, l'USCCB souligne que les Evêques et les religieux doivent défendre les familles en situation irrégulière et exprime son soutien aux « frères et sœurs » qui arrivent dans le pays pour fuir aux persécutions et pour travailler dur. « Nous sommes à vos côtés » – réaffirme le texte. Au sein des communautés d’immigrés, les politiques restrictives annoncées par le nouveau Président sont particulièrement craintes (voir Fides 13/12/2016). (CE) (Agence Fides 10/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network