AFRIQUE/OUGANDA - Proposition de médiation de la part des Yiras congolais dans le cadre de la crise entre gouvernement ougandais et Royaume traditionnel de Rwenzururu

mardi, 6 décembre 2016 minorités ethniques  

Armes séquestrées aux Gardes du Roi du Rwenzururu

Kampala (Agence Fides) – Kyaghanda Yira ASBL, la structure organisationnelle de la communauté culturelle Yira, offre sa médiation afin de résoudre la crise existant entre le Royaume de Rwenzururu et le gouvernement de l’Ouganda. Les 26 et 27 novembre derniers en effet, au cours d’affrontements entre les forces de sécurité et les gardes royales du Roi traditionnel Charles Wesley Mumbere, plus de 100 personnes avaient trouvé la mort (voir Fides 01/12/2016).
Les Yira (ou Nande) constituent le plus important groupe ethnique du Nord Kivu, la province de l’est de la République démocratique du Congo limitrophe de la région ougandaise de Rwenzururu.
« Vue l’unicité culturelle que partagent les Yira en Ouganda et en RDC malgré la délimitation de la frontière politique qui semble les présenter comme deux peuples distincts alors qu’ils n’en sont qu’un – indique le communiqué de l’association culturelle – le comité de conduite international de Kyaghanda Yira a considéré indispensable d’adopter immédiatement une attitude visant à favoriser la réconciliation entre le gouvernement ougandais et le pouvoir traditionnel de Rwenzururu, en se mettant à disposition en tant que médiateur ».
La déclaration lance un appel aux membres de la communauté Yira afin qu’ils « conservent leur calme, sans céder à l’agitation, laquelle provoquerait une interprétation erronée des faits ». (L.M.) (Agence Fides 06/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network