AMERIQUE/REPUBLIQUE DOMINICAINE - Des milliers de personnes à la clôture du Jubilé de la Miséricorde, placée sous le signe de la famille

lundi, 21 novembre 2016 evangélisation   année de la miséricorde  
Clôture du Jubilé de la Miséricorde à l'enseigne d

Clôture du Jubilé de la Miséricorde à l'enseigne de la famille

Santo Domingo (Agence Fides) – Des milliers de personnes ont participé à la marche dont le slogan était : « Un pas pour ma famille ». La manifestation nationale, organisée pour la clôture du Jubilé de la Miséricorde, a eu lieu hier dans l’artère principale de Santo Domingo, et s’est achevée dans le plus grand parc de la ville. La marche, organisée par l’Eglise catholique, a bouleversé positivement la ville à cause de l’affluence massive de ses participants, provenant de l’ensemble du pays.
Des milliers de personnes scandaient ensemble le slogan de la manifestation : « Sans famille point de société », derrière le Nonce apostolique, S.Exc. Mgr Jude Thaddeus Okolo, des Evêques et des prêtres. L’Eglise a demandé à travailler dans le domaine de l’instruction et de la promotion des valeurs afin de renforcer le mariage et la famille en tant que principaux piliers de la société dominicaine.
« J’imagine que chacun d’entre vous provient d’une famille. Il devrait par suite la respecter, la soutenir et la renforcer. Surtout dans un pays qui a son dynamisme fondé sur elle » a déclaré le Nonce avant le début de la Messe, célébrée au terme de la marche. L’homélie a été donnée par l’Evêque de San Juan de la Maguana, S.Exc. Mgr Jose Dolores Grullon Estrella, en qualité de Vice-président de la Conférence épiscopale. Dans ce cadre, ce dernier a exprimé le besoin de mettre en évidence, de promouvoir et de vivre les valeurs humaines et chrétiennes pour construire une société meilleure.
« Nous faisons appel à tous les organismes civils et de gouvernement à propos du soin dont devrait bénéficier la promotion de la famille, au travers de politiques et d’opportunités cherchant à la renforcer » a déclaré l’Evêque, condamnant ceux qui veulent promouvoir une idéologie cherchant à détruire la famille.
Selon les moyens de communication locaux, il s’est agi de la plus grande manifestation, civile et religieuse, jamais organisée dans le pays. (CE) (Agence Fides 21/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network