ASIE/MYANMAR - Difficile réhabilitation des enfants soldats

lundi, 21 novembre 2016 enfants soldats  

Internet

Rangoon (Agence Fides) – L’UNICEF poursuit son programme de réhabilitation des enfants soldats recrutés par l’armée birmane. Personne ne sait exactement combien ont été recrutés. Selon les Nations unies, outre aux forces armées, sept groupes ethniques armés recrutent des enfants soldats dans le pays où, depuis plusieurs décennies, sont en cours différents conflits internes. Grâce au programme de réhabilitation, depuis 2012, ce sont 800 soldats birmans qui ont pu retourner à la vie civile. La réinsertion est très difficile pour ces jeunes, malgré les programmes d’étude ou d’aide. La majeure partie d’entre eux appartient à des familles rurales pauvres qui fuient la misère pour aller vivre à Rangoon ou à Madalay, les deux principales villes du pays, où les recruteurs les cherchent dans les lieux publics. Les méthodes utilisées vont de la violence à l’usage de drogue en passant par la promesse d’un travail bien rémunéré. Selon les experts, le phénomène ne diminue pas et les enfants continuent à être victimes de ces pratiques. Le Tatmadaw, ou armée birmane, a des difficultés à recruter et profite des personnes les plus vulnérables à ce qu’indique l’Organisation internationale du travail de Rangoon. (AP) (Agence Fides 21/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network