AFRIQUE/KENYA - Appel au courage et à l’honnêteté de la part des responsables religieux à l’adresse de l’équipe chargée de la sélection des membres de la Commission électorale

mercredi, 19 octobre 2016 politique  

Nairobi (Agence Fides) – « Les kenyans s’attendent à ce que cette équipe soit véritablement honnête et courageuse. Nous savons que l’intégrité vient de Dieu et que s’ils s’appuient sur l’aide de Dieu, ils seront certainement en mesure de remplir le mandat qui leur a été conféré ». C’est ce qu’a déclaré S.Exc. Mgr Alfred Kipkoech Arap Rotich, Ordinaire militaire pour le Kenya, en s’adressant aux neuf personnes nommées pour faire partie de l’organisme qui devra sélectionner les membres de la nouvelle Commission électorale du Kenya. Parmi celles-ci, certaines ont été nommées par les principales confessions religieuses kenyanes. Les Evêques ont pour leur part nommé Bernadette Musundi comme représentant de l’Eglise catholique (voir Fides 22/09/2016).
« Nous nous félicitons de votre sélection et nous apprécions la mission immense qui vous incombe. Nous avons confiance en votre capacité et en votre dévouement au service de notre nation par le biais de cet exercice fondamental. Nous sommes pleinement à vos côtés et nous continuerons à vous offrir le soutien nécessaire afin de faire en sorte que le processus de sélection soit réalisé de manière transparente pour l’honneur de Dieu et de tous les kenyans » a déclaré le cheick Adan Wachu, Président du Conseil interreligieux du Kenya, au cours de la cérémonie de présentation des personnes nouvellement nommées.
« Nous continuerons à voyager avec vous, non seulement par la prière, mais comme une équipe technique. Nous serons prêts et disponibles à fournir des conseils et tout autre matériel qui pourrait être nécessaire dans le cadre de votre travail. Ainsi, sentez-vous libres de nous consulter » a déclaré le Père Lucas Ong’esa, Vice secrétaire général de la Kenya Conference of Catholic Bishops (KCCB), parlant au nom du Multi-Sectoral Forum, l’organisme créé par les responsables religieux kenyans afin de suivre le processus électoral auquel participent des représentants de la société civile. (L.M.) (Agence Fides 19/10/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network