AMERIQUE/VENEZUELA - Entretien avec le futur Cardinal Porras Cardozo, une nomination vécue « non comme une récompense personnelle mais comme une reconnaissance à notre Eglise et à l’ensemble de la société vénézuélienne »

mardi, 11 octobre 2016 evêques   evangélisation   eglises locales  
S.Exc. Mgr Baltazar Enrique Porras Cardozo

S.Exc. Mgr Baltazar Enrique Porras Cardozo

Mérida (Agence Fides) – L'Archevêque de Merida, S.Exc. Mgr Baltazar Enrique Porras Cardozo, est l’un des 17 nouveaux Cardinaux nommés par le Pape François le 9 octobre. « Union Radio » a envoyé à Fides un premier commentaire de Mgr Porras Cardozo à ce propos : « Cette nomination démontre la préoccupation du Pape François envers notre continent et notre pays mais aussi la volonté de coopérer pour surmonter la grave crise que nous traversons. Il s’agit d’une reconnaissance pour notre Eglise et pour l’ensemble de la société vénézuélienne ». Il a ensuite ajouté : « Il s’agit d’une responsabilité que le Pape nous confie afin de renforcer le travail en cours, d’un appel à surmonter cette crise au travers de moyens constitutionnels et pacifiques et à laisser derrière nous le manque de volonté de dialoguer face à face ».
L’Archevêque de Merida a souligné que l’engagement en faveur de la vérité et de la recherche de la coexistence devrait être permanent : « Le Pape nous fournit un exemple par ses gestes et ses attitudes. Ses voyages ont été presque toujours dans les zones marginalisées du monde, pour attirer l’attention et pour être conscients que les problèmes ne se résolvent pas par la violence mais qu’il existe d’autres manières de le faire, qui peuvent également être difficiles, la première consistant dans le respect de la pluralité et de la complémentarité que nous avons les uns vis-à-vis des autres ».
Il a ensuite conclu : « Je vous rappelle qu’il ne s’agit pas d’une récompense personnelle. C’est pour faire voir à tous le besoin de travailler en faveur de la compréhension de tous les vénézuéliens en dépassant tout type de violence. C’est le seul chemin qui nous permettra d’obtenir un avenir de paix et d’harmonie entre tous les vénézuéliens ». (CE) (Agence Fides 11/10/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network