AFRIQUE/EGYPTE - Copte tué dans le village d’Akoris suite à la dégénération d’une rixe entre jeunes

lundi, 18 juillet 2016

CoptsUnited.com

Akoris (Agence Fides) – Une banale dispute entre jeunes dans l’après-midi d’hier, 17 juillet, s’est transformée en rixe à matrice sectaire dans le village d’Akoris, à 12 Km au nord de Minya, provoquant la mort d’un jeune copte et trois blessés – deux hommes chrétiens parents de deux prêtres et une femme musulmane. Selon des sources locales, le tout aurait été provoqué par une altercation entre un certain nombre de jeunes musulmans transitant dans la rue sur une charrette tirée par un âne et des jeunes coptes de leur âge. Rapidement, parents et amis des jeunes musulmans se sont rassemblés autour des maisons des parents des prêtres. Ont ensuite fait leur apparition des battes de baseball et des couteaux, la rixe finissant ainsi dans le sang.
Après que la nouvelle de l’attaque et de ses conséquences se soit répandue, une multitude de chrétiens s’est rassemblée autour des maisons ayant fait l’objet de l’assaut pour dénoncer l’inaction des forces de sécurité face aux violences et aux intimidations à l’encontre des chrétiens égyptiens. Voici quelques jours seulement (voir Fides 11/07/2016), l’Archevêque copte orthodoxe de Minya, Makarios, avait adressé un appel aux forces politiques et de sécurité suite à une série de violences subies en particulier par les chrétiens égyptiens. Désormais – avait-il fait remarquer – de telles attaques violentes de différentes natures, allant de l’attaque aux maisons aux enlèvements ciblés dans un but d’extorsion, se succèdent à raison d’un tout les dix jours en moyenne. (GV) (Agence Fides 18/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network