AMERIQUE/COLOMBIE - Prise de position de l’Evêque d’Apartado à propos de la situation des migrants bloqués en Colombie depuis deux mois

mardi, 5 juillet 2016 réfugiés   politique   pauvreté  
Migrants en Colombie

Migrants en Colombie

Turbo (Agence Fides) – « Inhumaine et insupportable » : c’est ainsi qu’a été qualifiée la situation des migrants se trouvant dans la zone d’Uraba (Antioquia, Colombie) dans la lettre envoyée au Président Juan Manuel Santos par S.Exc. Mgr Hugo Alberto Torres Marín, Evêque d’Apartado, également signée par tout le clergé de la région. Les migrants, selon la lettre parvenue à Fides, demandent des solutions immédiates au gouvernement national.
Selon des données fournies par la presse locale, environ 120 personnes provenant de Cuba et d’autres Etat d’Amérique centrale vivent depuis environ deux mois dans un hangar et d’autres abris de fortune de la région d’Uraba suite à la fermeture de la frontière avec Panama, d’où ils avaient l’intention d’entrer aux Etats-Unis.
« Il est du devoir du gouvernement, au travers du Ministère des Affaires étrangères, d’assurer l’intégrité et la dignité de tout étranger qui arrive sur le territoire » indique la lettre, qui demande « d’intervenir d’urgence » afin de trouver une solution à ce problème et d’empêcher que les immigrés « soient soumis à toutes sortes d’abus de la part de ceux qui profitent de leur vulnérabilité ». « L’Eglise catholique d’Uraba se déclare disponible à jouer le rôle de médiateur auprès des immigrés » conclut la lettre.
Selon le bureau du Défenseur du peuple d’Uraba, cette situation peut provoquer à court terme un problème de santé publique, du moment que les migrants ne reçoivent pas de soins médicaux et que nombre d’entre eux ont leurs familles avec eux, y compris des enfants en bas âge et des femmes enceintes. Selon la presse locale, Dimanche dernier, la police a arrêté 14 personnes probablement liées au trafic des migrants actif dans cette zone. Cette organisation illégale semble assurer le transport des personnes jusqu’à Turbo (Antioquia) puis aux Etats-Unis. (CE) (Agence Fides 05/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network