ASIE/INDONESIE - Situation d’urgence concernant l’exploitation de mineurs dans les plantations de tabac

mercredi, 25 mai 2016 mineurs  

Pierre Pouliquin

Djakarta (Agence Fides) – L’exploitation de main-d’œuvre enfantine dans les plantations de tabac continue à représenter l’une des urgences les plus graves de l’Indonésie. La dénonciation de cet état de fait arrive du rapport à peine publié de l’organisation Human Rights Watch (HRW). Les mineurs, dont certains âgés de 8 ans seulement, sont exposés à la nicotine, utilisent des substances chimiques toxiques et des instruments dangereux dans la chaleur torride des plantations. Au cours d’une enquête de terrain, le responsable de l’étude et son équipe ont interrogé 132 enfants travaillant dans les plantations de quatre provinces indonésiennes. La moitié d’entre eux ont indiqué présenter des symptômes liés à l’intoxication aigue de nicotine, absorbée par contact avec la peau. L’exposition aux pesticides et autres substances chimiques liées à des problèmes respiratoires, à des cancer ou à la dépression, constituent une autre constante parmi les enfants récoltant les feuilles de tabac. L’Indonésie est le cinquième producteur mondial de tabac avec plus de 500.000 plantations dans lesquelles, selon les données de l’Organisation internationale du travail, travaillent plus de 1,5 millions de mineurs de 10 à 17 ans. (AP) (Agence Fides 25/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network