EUROPE/ESPAGNE - Violence et indifférence envers les enfants des rues

mercredi, 11 mai 2016 enfants des rues  

José Pablo Orozco Marín

Melilla (Agence Fides) - Harraga est une association engagée en faveur des enfants des rues présents dans la ville autonome de Melilla. Elle s’occupe en particulier de l’assistance médicale et de la protection des mineurs non accompagnés (MENA). Harraga signifie « enfants accusés de brûler les étapes pour chercher un avenir meilleur ». Ils sont catalogués comme voleurs, délinquants et dépendants de la colle. Le phénomène est très répandu dans la ville espagnole et dans le même temps négligé. Selon les autorités locales, environ 400 MENA vivraient dans les rues alors que seuls deux éducateurs sillonnent la ville pour tenter de les récupérer dans les bars et les supermarchés. L’association dénonce le fait que ces enfants ont besoin d’une famille, d’une société en mesure de les accueillir et de les intégrer, d’un quartier qui prenne soin d’eux et qui travaille de manière conjointe. Les criminaliser constitue le chemin le plus facile, déclarent les partisans de l’association. En effet, à Melilla, la population s’organise pour frapper les enfants des rues sous le regard indifférent de la société. (AP) (Agence Fides 11/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network