AFRIQUE/ETHIOPIE - Libération d’une centaine d’enfants enlevés au cours du massacre de Gambella de la part de l’armée

mercredi, 27 avril 2016 groupes armés  

UNICEF Ethiopia

Addis Abeba (Agence Fides) - L'armée éthiopienne est entrée sur le territoire du Soudan du Sud pour sauver des centaines d’enfants enlevés sur le sol éthiopien par un groupe d’hommes armés sud-soudanais. Selon la radio éthiopienne Fana, les mineurs ont été enlevés lors d’une incursion de la tribu murle, un groupe ethnique répandu surtout dans l’Etat sud-soudanais de Jongley, au cours de laquelle sont mortes plus de 200 personnes. L’armée a encerclé le lieu où étaient tenus prisonniers les enfants et est intervenue pour les libérer. Selon le gouvernement éthiopien, au cours de l’incursion qui a eu lieu le 15 avril dernier dans les environs de la ville de Gambella, en Ethiopie occidentale, au moins 208 personnes ont trouvé la mort et 102 enfants ont été enlevés. Les agresseurs ont tués tous ceux qui opposaient résistance et volé environ 2.000 têtes de cheptel. Cette zone de l’Ethiopie est le théâtre d’affrontements ethniques, en particulier entre les deux grandes tribus, les nuers et les murle. (AP) (Agence Fides 27/04/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network