AFRIQUE/MOZAMBIQUE - Ouverture d’une nouvelle communauté de l’œuvre Don Orione à Chiconela, dans le Diocèse de Xai-Xai

mercredi, 30 mars 2016 animation missionnaire   instituts missionnaires  

Piccola Opera della Divina Provvidenza

Messe d'inauguration de la nouvelle Mission de l'Oeuvre de Don Orione

Chiconela (Agence Fides) - L’Oeuvre Don Orione ouvre une nouvelle communauté à Chiconela, dans le Diocèse de Xai-Xai, à 200 Km de la capitale du Mozambique, Maputo. Le vaste territoire confié aux fils de Don Orione par l’Evêque de Xai-Xai, une zone rurale pauvre et peu soignée, comprend trois sous-ensembles : Chiconela, Zonguene et Novela, où se trouvent 11 petites chapelles autour desquelles se réunissent autant de communautés chrétiennes. La première communauté des fils de Don Orione de la nouvelle mission est formée par le Père José Geraldo da Silva, brésilien, et par le Père Isaac Vondoame, togolais, qui seront rejoints, en juin, par un clerc mozambicain.
La première présence des fils de Don Orione au Mozambique remonte à 2003, lorsqu’ils arrivèrent dans la périphérie de Maputo, à Bagamoyo. Suivit la structure dédiée aux handicapés, sise à Zimpeto. Maintenant, l’accord entre l’Evêque de Xai-Xai, S.Exc. Mgr Lucio Muamdula, et la Congrégation, prévoit, outre le soin de la Paroisse et la construction de l’église qui sera dédiée à Saint Louis Orione, la réalisation d’une école d’arts et métiers destinée aux jeunes de Chiconela.
« Ce qui est en train de se passer à Chiconela – déclare le Père Flavio Peloso, Supérieur général de l’œuvre Don Orione, qui se trouve ces jours-ci sur place pour inaugurer la nouvelle mission – est un fruit de la Pâque du Seigneur ressuscité… Le patron de cette nouvelle Paroisse, Saint Louis Orione, nous a appris à porter la Bonne Nouvelle avec les œuvres de charité envers les plus pauvres et les plus nécessiteux de nos frères. C’est pourquoi près de l’église paroissiale se trouvera, sur indication de l’Evêque, une œuvre éducative visant à aider les enfants de ce peuple à se préparer pour l’avenir au travers de valeurs saines, de la foi et d’un bon travail ». (SL) (Agence Fides 30/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network