AMERIQUE/PORTO RICO - Réductions budgétaires dans les domaines de la santé, de l’éducation et des retraites pour payer les créditeurs

vendredi, 18 mars 2016 zones de crise   pauvreté   politique   economie  
Porto Rico

Porto Rico

San Juan (Agence Fides) –Porto Rico ne parvient pas à faire face aux échéances de sa dette extérieure, ainsi l’île se trouve-t-elle face à des actions légales entreprises par ses créditeurs (voir Fides 04, 05 et 11/12/2015). Porto Rico, Etat libre associé aux Etats-Unis d’Amérique, affronte actuellement depuis longtemps une grave crise financière qui a déjà causé une augmentation de la pauvreté et du chômage. Maintenant, il a commencé à limiter des services pour payer sa dette, y compris les financements destinés à l’assistance sanitaire, à l’éducation spéciale, aux services électoraux et aux retraites.
Le gouverneur de Porto Rico, Alejandro García Padilla, a rappelé que le Congrès américain devrait examiner une intervention législative sur la crise de Porto Rico d’ici le 31 mars.
« Porto Rico a besoin d’être en mesure de se remettre debout le plus vite possible » a remarqué Eric LeCompte, Directeur exécutif de la coalition de développement sans but lucratif Jubilee USA network. Selon une note parvenue à Fides, lors d’une audition devant le Congrès, Eric LeCompte a proposé des solutions à la crise. « Les procédures judiciaires pourront seulement augmenter la pression existant sur Porto Rico et sur ses ressortissants les plus vulnérables » a-t-il souligné. (CE) (Agence Fides 18/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network