AFRIQUE/SENEGAL - Vers le référendum constitutionnel visant à réduire la durée du mandat présidentiel

jeudi, 10 mars 2016 politique   elections  

Dakar (Agence Fides) - Le 20 mars, les électeurs sénégalais seront appelés à se prononcer par la voie du référendum afin d’approuver la révision de la Constitution promue par le Président, Macky Sall, laquelle prévoit entre autre la réduction du mandat présidentiel de 7 à 5 ans. La révision introduirait par ailleurs une limite au nombre des mandats présidentiels possibles pour une même personne, l’établissant à deux.
D’autres normes présentes au sein de la proposition de révision constitutionnelle renforceraient les garanties pour tous les partis politiques, y compris ceux de l’opposition, et prévoient des candidatures indépendantes pour l’ensemble des fonctions publiques.
Seraient en outre renforcés les pouvoirs de contrôle de l’Assemblée nationale sur l’action du gouvernement et du Conseil constitutionnel sur les lois avant leur promulgation. Seraient enfin introduits dans la Constitution les principes de décentralisation et de déconcentration administratives.
La petite communauté catholique du pays à majorité musulmane (les musulmans représentant 90% de la population) suit de près ce rendez-vous important pour la vie politique nationale. Selon des nouvelles parvenues à Fides, la Paroisse Saint François d’Assise de Keur Massar a organisé pour aujourd’hui, 10 mars, une rencontre avec Bernard Casimir Ciss, Directeur de la formation et de la communication au sein de la Direction générale des élections du Ministère de l’Intérieur, afin de fournir des explications concernant les questions référendaires à ceux qui le souhaitent. (L.M.) (Agence Fides 10/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network