ASIE/YEMEN - Irruption de djihadistes dans une école féminine d’Aden

mercredi, 9 mars 2016 terrorisme  

Aden (Agence Fides) – Des hommes armés se prétendant affiliés au prétendu « Etat islamique » ont fait irruption dans la journée du 8 mars dans une école féminine d’Aden, où ils ont voulu donner « le dernier avertissement » aux élèves qui n’avaient pas encore appliqué l’ordre donné d’adapter l’habillement aux règles imposées par la propagande djihadiste. Les élèves ont été retenues par les terroristes dans l’école bien au-delà de l’horaire scolaire.
La veille, dans le port yéménite, avaient été diffusés des tracts ordonnant à toutes les femmes – y compris d’âge scolaire – d’adapter leur habillement aux règles attribuées par les djihadistes à la loi islamique. Le tract proférait des menaces de mort à l’encontre de « quiconque ose continuer à porter les vêtements répugnants des juifs, des chrétiens et des infidèles ». « Nos fusils ont soif et nous les désaltérerons avec le sang de quiconque violera la loi de Dieu » peut-on lire entre autre dans le texte rempli de fautes de grammaire se trouvant sur le tract signé par les affiliés yéménites du prétendu « Etat islamique ».
Vendredi dernier, toujours à Aden (voir Fides 04/03/2016), un commando d’hommes armés a fait irruption à la Mother Theresa Home, massacrant quatre Missionnaires de la Charité ainsi que 12 autres personnes – collaborateurs, personnes âgées et handicapés, résidant au sein de la structure. (GV) (Agence Fides 09/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network