AFRIQUE/TUNISIE - Préoccupation s’agissant d’une éventuelle intervention militaire en Libye

vendredi, 4 mars 2016 politique internationale  

Tunis (Agence Fides) – « La Tunisie est très préoccupée par une possible intervention de puissances occidentales en Libye » affirme le Père Jawad Alamat, Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires de Tunisie, dans le cadre d’un entretien accordé à l’Agence Fides concernant la possibilité d’une intervention en Libye d’un certain nombre de pays européens et arabes avec l’appui extérieur des Etats-Unis afin de bloquer l’avancée du prétendu « Etat islamique » et, en perspective, de favoriser la naissance d’un gouvernement d’unité nationale.
« La Tunisie est déjà fragile intérieurement à cause de la situation économique et sociale. Une intervention extérieure en Libye risque d’avoir de sérieuses répercussions également sur la Tunisie » explique le Père Alamat. « Nous avons déjà recueillis les premiers signaux inquiétants. Hier, un certain nombre de terroristes voulaient entrer en Tunisie en provenance de la Libye et ont été tués par les forces de sécurité ».
« La Tunisie, qui se trouve dans une situation fragile à cause de son instabilité interne, ne veut absolument pas que la crise libyenne précipite et déborde hors de ses frontières. C’est pourquoi, de ce que j’ai pu comprendre, le gouvernement de Tunis n’est pas d’accord s’agissant d’une éventuelle intervention militaire extérieure en Libye et pousse en direction d’un dialogue politique afin de résoudre la crise que traverse actuellement notre voisin » conclut le Père Alamat. (L.M.) (Agence Fides 04/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network