ASIE/PHILIPPINES - Rencontre de prêtres des 21 Diocèses de l’île de Mindanao

mardi, 23 février 2016 eglises locales   année de la miséricorde  

Kidapawan City (Agence Fides) – L’Eucharistie est la source de toute œuvre pastorale avec les familles, les pauvres, au sein de l’Eglise et dans la société, qui a besoin de la miséricorde du Père. Telle est la conviction qui ressort de l’assemblée de plus de 500 prêtres des 21 Diocèses de l’île de Mindanao, ayant eu lieu à Kidapawan. La réunion, arrivée à sa 40ème édition, a lieu chaque année. Ainsi que l’a appris Fides, S.Em. le Cardinal Orlando Quevedo, Archevêque de Cotabato, s’est adressé aux prêtres de Mindanao, qui ont donné à leur rencontre, ayant eu lieu ces jours derniers, un caractère jubilaire. Dans ce cadre, le Cardinal a remarqué que « l’Eucharistie constitue la nourriture des familles qui sont confiées au soin pastoral des prêtres diocésains dans leurs Paroisses et leurs communautés ecclésiales ». Elle est le Sacrement qui permet de donner la grâce et la miséricorde de Dieu à tous ceux qui sont blessés au sein de la société, aux pauvres, aux souffrants, aux réfugiés. Cet Aliment ne peut donc pas manquer à côté des aides de charité.
Le Cardinal a demandé aux prêtres de demeurer toujours fidèles à leur devoir sacerdotal et de ne pas célébrer le Saint Sacrifice de la Messe comme « une routine », demeurant « fidèles à leur vocation » et à se servir des programmes de formation permanente offerts par la Conférence épiscopale des Philippines.
Parmi les figures qui peuvent inspirer le clergé des Diocèses de Mindanao, se trouve le Père Francesco Palliola, jésuite italien, dont la phase diocésaine du procès en Béatification a débuté à Dipolog, dans l’île de Mindanao. Le prêtre, envoyé aux Philippines au sein d’une mission de 40 jésuites, servit l’Evangile dans l’île et fut martyrisé à l’âge de 35 ans, à Ponot, maintenant Jose S. Dalman, le 29 janvier 1648. (PA) (Agence Fides 23/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network