ASIE/IRAQ - Démenti du Premier Ministre irakien à propos de discriminations sur base religieuse effectuées par les autorités

samedi, 20 février 2016 sectarisme  

Bagdad (Agence Fdes) – Le gouvernement irakien ne discrimine pas ses propres concitoyens sur la base de leur appartenance religieuse et considère les chrétiens comme étant également « une composante authentique » de l’identité nationale. Il fera son possible pour empêcher leur émigration. C’est en ces termes que le Premier Ministre irakien, le cheick Haydar al Abadi, a voulu rassurer une délégation d’Evêques américains de différentes églises chrétiennes – dont faisait également partie S.Em. le Cardinal Theodore Edgar McCarrick, Archevêque émérite de Washington – qui l’a rencontré à Bagdad au cours de la journée du 18 février.
Le 10 février dernier, au cours de sa visite à Rome, le Premier Ministre irakien avait été reçu en audience par le Pape François et avait rencontré également S.Em. le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté, accompagné du Secrétaire pour les Rapports avec les Etats, S.Ex. Mgr Paul Gallagher.
Au cours des colloques, il avait été notamment fait référence à la vie de l’Eglise dans le pays et à la situation des chrétiens et des minorités ethniques et religieuses vivant en Irak, en particulier en ce qui concerne l’importance de leur présence et la nécessité d’en protéger les droits. (GV) (Agence Fides 20/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network