ASIE/PAKISTAN - Demande de grâce présidentielle de la part du meurtrier de Salman Taseer

lundi, 15 février 2016 blasphème   minorités religieuses  

Le gouverneur du Pendjab, S. Taseer (à gauche) et son meurtrier, M. Qadri

Islamabad (Agence Fides) – Mumtaz Qadri, le meurtrier ayant reconnu son geste de Salman Taseer, gouverneur du Pendjab au moment des faits, tué voici cinq ans pour avoir défendu Asia Bibi, a demandé sa grâce au Président du Pakistan. La condamnation à mort de Mumtaz Qadri a en effet été confirmée par la Cour Suprême du Pakistan et, pour éviter l’exécution capitale, il ne reste plus que la possibilité de la grâce présidentielle. Mumtaz Qadri faisait partie de l’escorte de Salman Taseer et a ouvert le feu à bout portant contre le gouverneur du Pendjab à Islamabad le 4 janvier 2011 parce qu’il le considérait blasphémateur, attendu que Salman Taseer avait déclaré soutenir l’innocence d’Asia Bibi, chrétienne condamnée à mort pour présumé blasphème. Mumtaz Qadri, dans son appel au Président Mamnoon Hussain, a déclaré être le seul soutien de sa famille, demandant par conséquence la pitié de l’Etat.
Certains groupes radicaux ont organisé une manifestation le 4 février, faisant les éloges, défendant Mumtaz Qadri, et s’en prenant au gouvernement. D’autre part, à Lahore, certaines organisations de la société civile ont tenu une veillée pour réaffirmer la condamnation du terrorisme et de l’extrémisme, rendant hommage au gouverneur. (PA) (Agence Fides 15/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network