AFRIQUE/EGYPTE - Disparition d’une jeune copte de 18 ans et manifestations contre la plaie des enlèvements ciblés visant les chrétiens

lundi, 8 février 2016 sectarisme  

coptstoday.com

La jeune copte enlevée

Minya (Agence Fides) – Plus de 150 chrétiens coptes ont participé à un sit-in organisé hier soir, 7 février, devant le siège de l’administration provincial de Minya, afin de sensibiliser les autorités et les forces de police au cas d’une jeune copte de 18 ans, disparue depuis quelques jours. Les membres de la famille de la jeune fille, résidant dans la ville de Samalot, sont convaincus qu’elle a été enlevée. La jeune fille avait depuis peu obtenu un équivalent de baccalauréat technique et il n’existe aucune raison pour penser à un éloignement volontaire de sa part.
Les enlèvements ciblés de chrétiens continuent à représenter une plaie pour la communauté copte dans de nombreuses zones d’Egypte. Déjà, différents appels ont été adressés par des organisations chrétiennes aux autorités égyptiennes, y compris au Président Abdel Fattah al-Sisi, afin que soient prises des mesures adéquates pour lutter contre ce phénomène (voir Fides 08/07/2014). Il s’agit habituellement d’enlèvements éclair suivis de demandes de rançons calibrées sur les possibilités économiques des familles des personnes enlevées. Mais, dans différents cas, les enlèvements se sont conclus par la mort des otages. (GV) (Agence Fides 08/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network