ASIE/INDE - Prêtre et laïcs catholiques malmenés

mardi, 2 février 2016

New Delhi (Agence Fides) – Le Président de la Conférence épiscopale d’Inde, S.Em. le Cardinal Baselios Cleemis, demande la condamnation du geste grave, la solidarité à l’égard des victimes et l’ouverture immédiate d’une enquête après l’incident qui a concerné un prêtre, le Père Jose Kannumkuzhy, et trois laïcs dans les environs de Coinbatore, ville de l’Etat du Tamil Nadu, dans le sud de l’Inde. Comme cela a été indiqué par une note envoyée à Fides, le 28 janvier, une foule de jeunes, probablement proches de groupes extrémistes hindous, a agressé le prêtre et les trois laïcs du Diocèse de Ramanathapuram, les malmenant avec violence pendant une durée prolongée. Le prêtre, âgé de 49 ans et Curé de la Paroisse Saint Sébastien d’Arapparaora, se trouve à l’hôpital, dans un état de semi inconscience liée au choc et aux nombreux traumatismes et blessures qui lui ont été infligés durant le passage à tabac.
Le Père Kannumkuzhy, et les laïcs Liji, Joseph et Kannumkuzhy, tous membres du Conseil pastoral diocésain, étaient allés vérifier la situation au Centre sanitaire local destiné aux malades du SIDA dénommé Assisi Snehalaya. Le centre, créé et géré par les frères mineurs conventuels, a été le lieu où est mort un enfant atteint du SIDA. Le prêtre et les laïcs étaient sur le point de rendre compte des faits à la police lorsqu’ils ont été agressés par un groupe de 30 personnes qui les a contraints à les suivre en les malmenant, en protestant et en les accusant de la mort de l’enfant. La police, bien qu’elle ait été avertie, n’a pas agi à temps pour bloquer l’agression.
La Conférence épiscopale a adressé un appel aux autorités afin qu’elles agissent promptement et a demandé davantage de protection pour le personnel catholique. (PA) (Agence Fides 02/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network