AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Des centaines de réfugiés sud-soudanais bloqués à la frontière avec la RDC

mardi, 12 janvier 2016 réfugiés  

Militaires sud-soudanais

Khartoum (Agence Fides) – Des centaines de sud-soudanais ont abandonné la capitale de l’Etat d’Equatoria occidentale, Yambio, pour se réfugier en République démocratique du Congo où ils sont cependant privés d’assistance humanitaire, sans nourriture, médicaments ou lieu d’accueil.
Le maire de Yambio, Daniel Badagbu, a rendu visite à la petite ville de Nabiapai, sise à la frontière entre le Soudan du Sud et la RDC pour rencontrer un grand nombre de réfugiés qui sont bloqués le long de la frontière.
La présence de différents groupes armés a accru l’insécurité dans l’Etat d’Equatoria occidentale, jusqu’ici relativement épargné par la guerre civile entre le Président, Salva Kiir, et l’ancien Vice-président, Riek Machar. Déjà en décembre dernier, Yambio était devenue une ville fantôme après la fuite de ses habitants à cause des violents affrontements entre l’armée régulière et une milice locale (voir Fides 10/12/2015).
Les autorités locales ont adressé un appel aux habitants afin qu’ils reviennent en ville, affirmant que les conditions de sécurité s’étaient améliorées mais, à côté de l’insécurité, les prix élevés des denrées de première nécessité éloignent les évacués de Yambio.
Malgré les accords de paix d’août dernier, les affrontements et l’instabilité demeurent dans différentes zones du Soudan du Sud.
Le conflit civil a contraint, de décembre 2013 à ce jour, 2,3 millions de personnes à la fuite dont 650.000 ont dû se réfugier à l’étranger, 1,65 étant déplacées à l’intérieur du pays. (L.M.) (Agence Fides 12/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network