AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - Accusations de fraudes aux élections présidentielles de la part de deux tiers des candidats et demande de suspension du dépouillement

mardi, 5 janvier 2016 elections  

Faustin Archange Touadéra

Bangui (Agence Fides) – Une vingtaine des 30 candidats aux élections présidentielles du 30 décembre dernier en République centrafricaine (voir Fides 29/12/2015) ont demandé hier, 4 janvier, la suspension du dépouillement des bulletins de vote, dénonçant de présumées fraudes.
Les candidats ont convoqué une conférence de presse alors que 40% des bulletins de vote avaient été dépouillés. Sur la base des premiers résultats partiels, serait en tête Faustin Archange Touadéra, ancien Premier Ministre du Président François Bozizé, renversé en 2013 par l’avancée des rebelles de la Seleka.
Le scrutin s’est déroulé sans incidents graves et a été qualifié de succès par la communauté internationale. Les résultats définitifs sont attendus d’ici quelques jours alors qu’un éventuel ballottage devrait se tenir le 31 janvier. (L.M.) (Agence Fides 05/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network