ASIE/SYRIE - Remise en liberté du Père Dhiya Azziz, OFM

mardi, 5 janvier 2016 zones de crise  

Damas (Agence Fides) – Dans la soirée du 4 janvier, la Custodie de Terre Sainte a diffusé un bref communiqué confirmant la nouvelle de la libération du Père Dhiya Azziz OFM, le religieux dont les traces s’étaient perdues au matin du 23 décembre dernier. Le communiqué de la Custodie, parvenu à l’Agence Fides, indique que le Père Azziz va bien, n’ajoutant pas d’autres détails « pour des raisons de réserve » et remercie « tous ceux qui nous ont aidés à le libérer ». Le franciscain, âgé de 41 ans, qui se trouve actuellement à Damas, est Curé de la petite ville de Yacoubieh, en province d’Idlib, au sein d’une zone se trouvant sous le contrôle d’une faction de rebelles djihadistes. Les contacts avec le religieux avaient été perdus l’avant-veille de Noël, alors qu’il revenait dans son village depuis la Turquie, où il avait rendu visite à ses parents, réfugiés dans ce pays. La Custodie de Terre Sainte avait alors diffusé un communiqué accréditant l’hypothèse d’un enlèvement du Père Azziz « de la part d’un groupe ou d’un autre ».
Le Père Azziz, natif de Mossoul, s’était ensuite porté volontaire pour assister la communauté de Yacoubieh, dans la région de l’Oronte, sous le contrôle du groupe djihadiste Jaish Al-Fatah. Le franciscain avait déjà été pris en otage par un groupe de djihadistes en juillet dernier et avait recouvré sa liberté après quelques jours de détention (voir Fides 11/07/2015). A cette occasion, le religieux avait été enlevé par une brigade de miliciens pour une brève rencontre avec l’émir qui exerçait l’autorité religieuse dans la région. A ce moment-là, le groupe djihadiste Jabat al-Nusra, très fortement présent sur zone, avait démenti toute implication dans l’enlèvement du prêtre franciscain. (GV) (Agence Fides 05/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network