AFRIQUE/BURUNDI - Explosions à Bujumbura et menaces de mort contre des opposants burundais se trouvant à Nairobi

mardi, 5 janvier 2016 groupes armés  

Bujumbura

Bujumbura (Agence Fides) – Une forte explosion a eu lieu hier, 4 janvier, dans les environs d’un couvent catholique de Bujumbura, la capitale du Burundi. « Nous ne savons pas encore bien ce qui s’est passé – indiquent à l’Agence Fides des sources locales demandant à conserver l’anonymat. On a parlé de tirs de mortier mais l’explosion a été trop forte et nous pensons qu’il s’agit d’une bombe placée là à la main. Nous vérifions actuellement les nouvelles notamment parce que les autorités affirment que, dans le cadre des récentes explosions qui ont frappé la capitale, une dizaine d’agents de police sont morts. Mais en réalité, on ne sait pas bien ce qui s’est passé. Ce qui est certain est que, dans l’explosion intervenue dans les environs du couvent, une femme a été blessée » déclarent nos sources.
Le Burundi semble toujours plus s’enfoncer dans la guerre civile, avec des conséquences qui s’étendent aux pays voisins. « Les dernières nouvelles diffusées par la radio indiquent qu’à Nairobi, au Kenya, le Dimanche 3 janvier, a été tué un membre des milices progouvernementales Imbonerakure, alors que l’on sait que les opposants au Président Pierre Nkurunziza s’étant réfugiés au Kenya font l’objet de menaces de mort de la part de membres de l’Imbonerakure infiltrés sur le territoire kenyan » affirment nos sources.
A Bujumbura, chaque matin, sont retrouvés les cadavres de personnes tuées par les escadrons de la mort. « La police et les milices proches du Président enlèvent les personnes et dans certains cas demandent de fortes rançons en échange de leur libération. En cas contraire, ils les tuent. Sont en outre en forte augmentation les violences à l’encontre des femmes et des jeunes filles de la part d’agents de police et de miliciens. La situation est par suite toujours plus dangereuse et préoccupante » concluent les sources de Fides. (L.M.) (Agence Fides 05/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network