VATICAN - Appel du Pape en faveur de la Centrafrique

mardi, 3 novembre 2015 violence  

Cité du Vatican (Agence Fides) – Au terme de la prière mariale de l’Angelus du Dimanche 1er novembre, le Saint-Père François a lancé un appel, que nous publions intégralement, dû à la grave situation de violence que connaît la République centrafricaine, annonçant son intention d’ouvrir la Porte Sainte de la Cathédrale de Bangui au cours de son prochain voyage apostolique dans cette nation, prévu les 29 et 30 novembre.
Voici les paroles du Pape (selon une traduction effectuée par nos soins NDR) : « Les douloureux épisodes qui, au cours de ces derniers jours, ont aggravé la délicate situation de la République centrafricaine, suscitent en mon âme une vive préoccupation. Je fais appel aux parties impliquées afin qu’il soit mis fin à ce cycle de violences. Je suis spirituellement proche des Pères comboniens de la Paroisse Notre-Dame de Fatima de Bangui, qui accueillent de nombreux évacués. J’exprime ma solidarité à l’Eglise, aux autres confessions religieuses et à l’ensemble de la nation centrafricaine, si durement éprouvées alors qu’elles accomplissent tous les efforts possibles pour surmonter les divisions et reprendre le chemin de la paix. Pour manifester la proximité orante de toute l’Eglise à cette Nation si affligée et tourmentée et exhorter tous les centrafricains à être toujours plus témoins de miséricorde et de réconciliation, Dimanche 29 novembre, j’ai à l’esprit d’ouvrir la Porte Sainte de la Cathédrale de Bangui, au cours du voyage apostolique que j’espère pouvoir réaliser en cette nation ». (SL) (Agence Fides 03/11/2015)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network