EUROPE/ESPAGNE - Journée internationale de lutte contre le trafic des êtres humains

mercredi, 23 septembre 2015

Oxfam Italie

Bilbao (Agence Fides) – Depuis 1999, chaque 23 septembre est la Journée internationale de lutte contre le trafic d’êtres humains, dont le but est de dénoncer et d’éradiquer cette pratique illégale, d’offrir une assistance aux victimes ayant subi des abus sexuels ou ayant été contraintes aux travaux forcés, sachant qu’il s’agit en général de femmes et d’enfants. Le phénomène frappe tous les pays du monde, selon des modalités différentes, la plus répandue étant l’exploitation sexuelle qui, outre aux traumatismes physiques, laisse également des signes psychologiques très importants.
Selon les données publiées par l’ANESVAD, une ONG espagnole qui s’occupe en particulier de développement et de protection sanitaire en tant que droit fondamental de tous, données qui sont parvenues à Fides, près de 6 millions d’enfants sont contraints à travailler de par le monde et 1,8 millions sont exploités dans l’industrie du sexe. D’autres données de l’étude affirment que 35% des femmes et des fillettes ont subi des violences sexuelles, sachant que 47% ont été menacées et 20% recluses dans une habitation. De plus, 70% des personnes interrogées travaillaient 7 jours sur 7 et 30% au moins 11 heures par jour. En Europe, de 2010 à 2012, environ 30.000 victimes de la traite ont été enregistrées, soit une augmentation de 28% du phénomène par rapport à la période 2008-2010. Parmi ces victimes, 69% étaient exploitées sexuellement, 17% avaient de 12 à 17 ans alors que 2% avaient moins de 11 ans. En Espagne, les données enregistrées d’avril 2013 à décembre 2014 font état de 11.000 victimes. L’Organisation internationale du travail a déclaré que, de par le monde, vivent 4,5 millions de victimes d’abus sexuels, dont 90% sont des femmes et des fillettes. (AP) (Agence Fides 23/09/2015)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network