http://www.fides.org

Edition Speciale

2006-01-28

LE VATICAN - Journée mondiale pour les malades atteints de la lèpre - 10 millions de personnes atteintes : il faut une information correcte et des fonds à destiner à l’assistance

Rome (Agence Fides) - Dimanche 29 janvier est célébrée la 53e Journée mondiale des malades de la lèpre, dédiée cette année à l’Afrique. Plusieurs initiatives sont organisées afin de promouvoir une information correcte et de collecter des fonds à destiner à l’assistance des nombreuses personnes encore victimes par cette pandémie.
La lèpre est une maladie peu connue, ou plus exactement « oubliée », dont souffrent encore aujourd’hui plusieurs millions de personnes dans le monde, en Afrique, Amérique du Sud, Inde et Chine. À la différence d’autres maladies comme le sida, le choléra ou le paludisme, la maladie de Hansen (tel est le nom scientifique, du nom de celui qui a découvert le bacille responsable de cette affection) intéresse peu les organismes internationaux, ONG et médias. Heureusement, depuis quelques années, l’OMS offre gratuitement un cocktail de médicaments qui permet de prévenir la maladie.
Il s’agit d’une maladie guérissable, mais qui, dans le monde, frappe encore près de 10 millions de personnes, et qui reste entourée d’un halo de peurs et de préjugés. Même si, ces dix dernières années, malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, le nombre total de nouveaux cas de lèpres est resté stable, on voit apparaître beaucoup de nouveaux cas handicapants.
Les enfants atteints chaque année sont au nombre de 50.000, et ceux qui présentent un handicap sont encore plus défavorisés, parce que, bien souvent, ils n’ont personne qui prenne soin d’eux et ils sont mis en marge de la société. (AP) (28/1/2006 Agence Fides)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network