http://www.fides.org

Asia

2003-09-04

ASIE / INDE - « MERE TERESA EST LA PIERRE PRECIEUSE LA PLUS PRECIEUSE » : CONCOURS CONSACRE A LA RELIGIEUSE POUR LES ENFANTS DE TOUTES LES ECOLES DU RAJASHTAN, Y COMPRIS LES ECOLES NON CHRETIENNES

Jaipur (Agence Fides) – C’est une région bien connue dans le monde entier pour les gisements et l’industrie des pierres précieuses : mais à Jaipur on croit que la pierre la plus précieuse de toutes est Mère Teresa, la religieuse à l’habit blanc qui sera béatifiée le 19 octobre prochain place Saint Pierre. Dans la ville de Jaipur, Capitale de l’Etat du Rajasthan, dans l’Inde centrale, toute la communauté locale, et spécialement les jeunes, se préparent à fêter ensemble l’événement.
Le Diocèse, en particulier, a lancé une campagne de sensibilisation dans les écoles, appelée « Mère Teresa, la pierre précieuse la plus précieuse », dans le but de faire participer les jeunes indiens aux idéaux, à la vie et au message de Mère Teresa.
L’idée est partie d’un laïc catholique, M. Michael Castellino, qui a rencontré Mère Teresa en 1981, « et depuis ce jour, dit-il à l’agence Fides, ma vie a été changée. La méthode pour passionner les élèves est un concours lancé dans toutes les écoles, consacré à Mère Teresa. « 90% des écoles auxquelles nous nous sommes adressés sont publiques ou dirigées par des personnes d’autres religions : mais toutes ont accueilli avec faveur l’initiative : tous les enfants pourront essayer de traiter un sujet, de faire un dessin, une sculpture consacrée à Mère Teresa et à son message de bonté et de proximité des pauvres. De cette manière, ils seront encouragés à mieux connaître la vie et les œuvres de Mère Teresa, pour trouver une source d’inspiration.
Chez les collègues et les entreprises qu’il connaît, M. Castellino, a obtenu un parrainage et des financements pour publiciser et lancer la campagne de sensibilisation qui recueille un grand succès dans toutes les écoles. Un choix des travaux réalisés par els élèves sera ensuite placé dans une exposition qui montrera comment les enfants indiens de toutes les religions considèrent Mère Teresa. (P.A.)
(Agence Fides, 4 septembre 2003, 27 lignes, 345 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network