http://www.fides.org

Informations

2003-09-02

L’AGENCE FIDES EN FAVEUR DES ENFANTS DE LA RUE

« Aucun enfant ne choisit la rue » a déclaré à l’agence Fides le Père Placido Fonseca, Jésuite, responsable d’une maison d’accueil pour enfants abandonnés, à Bombay. Et pourtant, il y a plus de 100 millions de d’enfants de la rue dans le monde, phénomène qui touche tous les continents, Asie, Amérique Latine, Afrique, Europe, de l’Est.
Les enfants finissent dans les rues à cause de la pauvreté, des problèmes familiaux (abandon, abus physique ou sexuel, alcoolisme), ou parce qu’ils ont des handicaps mentaux ou physiques. Ils vivent à la journée, en demandant l’aumône, en cirant les chaussures, ou en faisant de petits travaux. Ils vivent souvent dans les égouts, en groupe avec d’autres enfants, en recourant à la prostitution ou au vol pour vivre. Beaucoup deviennent toxicomanes, héroïne ou autres, qui peuvent avoir des effets irréversibles au cerveau et même entraîner la mort. Leurs destinée est déjà marquée : criminalité, prison, prostitution, esclavage, violence et mort.
L’urgence du phénomène des enfants de la rue nous interroge profondément. Des solutions faciles n’existent pas : le contrôle drastique des naissances n’en est pas un, ni la répression sans discrimination qu’ils subissent dans de nombreuses villes du monde. De nombreuses communautés ecclésiales choisissent courageusement la voie de l’accueil, de la récupération, en redonnant aux enfants l’enfance que la vie leur a enlevée et des familles où ils se sentiront aimés à nouveau. Mais il faut aller à la racine du problème : chaque Etat devrait mettre sur pied une politique sociale et une politique du travail qui permettent aux familles d’avoir les moyens nécessaires pour élever, éduquer et assurer un avenir à leurs enfants.
Pour le rappeler à tous les lecteurs, et pour maintenir l’attention sur ce phénomène, l’Agence Fides ouvre une nouvelle section de son site Internet www.fides.org, consacré aux enfants de la rue : nous y accueillerons volontiers des témoignages, des récits, des expériences, des données, des contributions qui aident et favorisent la santé, le respect et la dignité de ces créatures de Dieu. Nous demandons en conséquence à nos lecteurs de nous envoyer des rapports, des documents qui puissent enrichir cette section de notre site.
(Agence Fides, 2 septembre 2003)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network