http://www.fides.org

Edition Speciale

2005-05-25

OCEANIE / AUSTRALIE - Année de l’Eucharistie : On attend de la Fête-Dieu un élan nouveau pour la Mission de l’Eglise d’Australie

Sydney (Agence Fides) - L’Eucharistie comme source de la Mission : c’est le thème de fond qui inspire les initiatives de l’Eglise d’Australie à l’occasion de la Fête-Dieu, particulièrement intense et solennelle durant l’Année de l’Eucharistie proclamée par le Pape Jean Paul II.
Pendant les cérémonies de la Fête-Dieu, on mettra en lumière tout particulièrement le lien entre le l’Eucharistie et la Mission, grâce aussi à des méditations qui naissent du Message du Saint-Père pour la Journée Mondiale des Missions. Le dimanche 29 mai, pendant les Messes, le Service Missionnaire de l’Eglise d’Australie, relancera l’initiative de vivre une expérience dans un pays de Mission, en invitant les fidèles à s’engager dans le cadre de la Mission « ad gentes » : en choisissant par exemple, à la place des vacances d’été, de passer une expérience missionnaire dans des Pays comme Timor Oriental, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Iles Fidji, les Philippines, la Tanzanie.
Dans le Diocèse de Brisbane, un service est actif, intitulé « Mission quotidienne » ; des laïcs y travaillent dans les différentes Commissions diocésaines pour donner la formation et l’assistance aux fidèles des différentes paroisses sur les questions de la Mission, de la prière, de la famille.
Dans les Diocèses d’Australie, on se prépare à vivre avec solennité et une grande participation la procession de la Fête-Dieu, pour honorer la présence réelle du Christ dans l’Eucharistie : « Alors que certains redoutent que la procession puisse être comprise par la communauté civile comme un geste de triomphalisme, la dimension publique et communautaire du témoignage de notre foi au Christ est en revanche très significative », déclare une note du Service Missionnaire de l’Eglise d’Australie. « L’Eucharistie nous invite à être nous-mêmes le Corps Mystique du Christ dans le monde. Nos cérémonies et notre témoignage dans le monde devraient se soutenir et se donner force mutuellement ».
Parmi les suggestions faites aux Diocèses par la Commission de Liturgie, on demande de réserver un temps d’adoration du Saint-Sacrement pour les fidèles, de porter son attention sur les malades et sur les handicapés, pour qu’ils puissent participer aux différentes initiatives : ils sont les « petits » dont parlait Jésus, ceux auxquels le Christ se révèle et se rend présent. (P.A.)
(Agence Fides, 25 mai 2005, 31 lignes, 389 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network