http://www.fides.org

Dépêches

2014-08-29

AFRIQUE/AFRIQUE DU SUD - Annulation de la retransmission de la Messe de Noël du Pape de la part de la télévision publique, un « acte d’hostilité envers les catholiques »

Johannesburg (Agence Fides) – L’annulation de la retransmission en direct télévisée de la Messe de Noël du Pape de la part de la télévision publique sud-africaine « démontre une hostilité inacceptable envers l’Eglise catholique de la part d’un organe de l’Etat financé sur fonds publics ». C’est ce qu’affirme un éditoriale de The Southern Cross, organe d’information de la Southern African Catholic Bishops’ Conference (SACBC, qui réunit les Evêques d’Afrique du Sid, du Botswana et du Swaziland), critiquant la décision de la SABC (South African Broadcasting Corporation) de retirer de sa programmation la retransmission de la Messe de Noël en direct de la Basilique Saint-Pierre.
« Bien que ne représentant pas le problème le plus urgent que l’Eglise en Afrique du Sud est appelée à affronter – indique l’éditorial – cette décision indique un climat d’hostilité envers notre Eglise ». Il rappelle que l’annulation de la retransmission de la Messe du Pape de la programmation de la chaîne « contredit sa politique de transmission même, qui entend assurer une représentation juste et équitable des communautés religieuses sud-africaines ».
Selon The Southern Cross, l’épisode doit être inséré dans le contexte d’une « marginalisation rampante » de l’Eglise catholique dont la voix est exclue du réseau télévisé payant DStv, qui a refusé d’insérer dans son bouquet la télévision catholique EWTN, « sous le prétexte banal que sa gamme de chaînes évangéliques couvre les besoins des chrétiens de manière adéquate ». Dans ce cas, affirme l’éditorial, les catholiques peuvent exprimer leur protestation en annulant leur abonnement au réseau, ce qu’il n’est pas possible de faire dans le cas de la télévision publique, dont la redevance est obligatoire pour l’ensemble des possesseurs d’un téléviseur. « En échange, la SABC a l’obligation d’offrir un service à tous les citoyens d’Afrique du Sud, y compris les 7% de la population qui professent la foi catholique » affirme l’éditorial, qui conclut en menaçant de boycotter les produits dont la télévision d’Etat fait la publicité. (L.M.) (Agence Fides 29/08/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel