http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-29

AFRIQUE/ZIMBABWE - Poursuite des violations des droits fondamentaux et de l’intolérance politique entre les communautés

Harare (Agence Fides) – Le Zimbabwe Peace Project (ZPP) a affirmé qu’alors que, dans le pays, est enregistrée une baisse du nombre des attentats politique, les épisodes d’intimidation, d’agressions et de discriminations se poursuivent. Selon le ZPP, la majeure partie des incidents enregistrés au cours du mois de juin était basée sur la discrimination due aux intolérances politiques à l’intérieur des communautés. Dans la ville de Bindura, l’ensemble de la population du village de Nekati s’est vue refuser l’accès aux rations de nourriture données par le Zimbabwe African National Union – Patriotic Front (Zanu-PF) pour cette zone parce que la population en question provenait d’un territoire majoritairement favorable au Movement for Democratic Change-Tsvangirai (MDC-T). Dans le district de Maramba Pfungwe, les aides humanitaires destinées aux personnes nécessiteuses ont été refusées à celles considérées membres du MDC-T. Des épisodes semblables ont également été enregistrés dans les provinces du Mashonaland Occidental, de l’Est Chegutu et de Kadoma tout comme dans celles de Masvingo, de Chiredzi, de Mwenezi et de Chivi. Des incidents ont eu lieu et des activités de personnes associées à l’opposition ont été détruites par des membres des forces de sécurité. Ces constatations font suite à l’arrestation et au placement en détention d’un certain nombre d’affiliés au Transform Zimbabwe suite à leurs campagnes dans les zones rurales. Il est nécessaire que la société civile continue à être vigilante et à lutter pour la démocratie dans la mesure où la violence du Zanu-PF ne cessera pas spontanément. (AP) (Agence Fides 29/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network